ARTICLES AVEC LE TAG : "psychologie humaniste versailles"



A propos de l’émission de Yann Barthès, Quotidien, 10 mars 2021, quelques précisions d'Elisabeth Roudinesco
Psychanalyse · 14. avril 2021
"Dans cette émission, j’ai souligné quelque chose de très précis. Concernant les « transitions » d’enfants prépubères (de 8 ans et parfois moins), il existe une « épidémie » (une vogue) au sens où il y a eu une « épidémie » planétaire de personnalités multiples à la fin du XXème siècle chez les femmes. Ce n’est pas une « maladie » mais un phénomène bien connu d’identification collective. Il y a eu ensuite une « épidémie » de même nature avec des cas d’enfants dits « hyperactifs »...

COVID, crise sanitaire confinement(s)
Psychanalyse · 31. janvier 2021
Les cas de réaction dépressive en France sont deux fois plus nombreux qu’il y a un an. Perte de motivation, perte d’envie, tristesse... La mort serait plus supportable que les contraintes et stop and go qui se succèdent les uns aux autres et ajoutent à notre stress et anxiété... Détresse psychique, avenir bouché. Consommation d’anxiolytiques et antidépresseurs de façon anarchique, consommation d’alcool et de stupéfiants. Cette vague qui gagne les jeunes est particulièrement inquiétante.

Psychanalyse · 22. août 2020
« La demande et le désir de guérir n’est pas celle d’un client qui vient chercher une baguette de pain et qui n’attend rien d’autre si ce n’est qu’on la lui donne avec un éventuel sourire en prime. Elle n’est pas non plus celle adressée à un médecin qui rédige une ordonnance ou a un pharmacien qui en fournit les prescriptions. Le client, impliqué dans sa demande va devoir changer quelque chose à ses habitudes de penser, sentir ou agir s'il vent conquérir ce qu'il souhaite et guérir...

Psychanalyse · 11. juillet 2020
Lorsque vous tentez de résoudre un problème sans modifier vos croyances et sans créer de connexion avec votre enfant intérieur, le plus souvent vous n’obtenez qu’un changement superficiel sans véritable impact sur la qualité de votre vie. Par exemple, une personne qui veut...

Thérapies brèves · 21. mai 2020
« Ce curieux paradoxe qui fait que c’est au moment où je m’accepte tel que je suis que je deviens capable de changer... Nous ne saurions changer, ni nous écarter de ce que nous sommes, tant que nous n’acceptons pas profondément ce que nous sommes. C’est alors que le changement se produit, presque à notre insu ». Carl Rogers