ARTICLES AVEC LE TAG : "Cabinet Psy Versailles"



A propos de l’émission de Yann Barthès, Quotidien, 10 mars 2021, quelques précisions d'Elisabeth Roudinesco
Psychanalyse · 14. avril 2021
"Dans cette émission, j’ai souligné quelque chose de très précis. Concernant les « transitions » d’enfants prépubères (de 8 ans et parfois moins), il existe une « épidémie » (une vogue) au sens où il y a eu une « épidémie » planétaire de personnalités multiples à la fin du XXème siècle chez les femmes. Ce n’est pas une « maladie » mais un phénomène bien connu d’identification collective. Il y a eu ensuite une « épidémie » de même nature avec des cas d’enfants dits « hyperactifs »...

La rencontre amoureuse...
23. février 2021
« Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différent pour se comprendre et s’aimer ». Paul Géraldy Rencontrer l’âme sœur aujourd’hui semble de plus en plus relever de la gageure. Dans le cadre de ma pratique, je suis amenée à rencontrer bon nombre d’hommes et femmes en échec amoureux. Nombre d’entre eux ont perdu tous repères quant à la façon de rencontrer et construire une relation durable. Tout va trop vite aujourd’hui.

COVID, crise sanitaire confinement(s)
Psychanalyse · 31. janvier 2021
Les cas de réaction dépressive en France sont deux fois plus nombreux qu’il y a un an. Perte de motivation, perte d’envie, tristesse... La mort serait plus supportable que les contraintes et stop and go qui se succèdent les uns aux autres et ajoutent à notre stress et anxiété... Détresse psychique, avenir bouché. Consommation d’anxiolytiques et antidépresseurs de façon anarchique, consommation d’alcool et de stupéfiants. Cette vague qui gagne les jeunes est particulièrement inquiétante.

Psychanalyse · 02. octobre 2020
4 ENJEUX DE LA PSYCHOTHÉRAPIE / ANALYSE EXISTENTIELLE : La mort. La liberté. L’isolement fondamental; L’absence de sens. Irvin Yalom Nous sommes tous, naturellement portés, amenés à nous réaliser, à moins que des circonstances extrêmement défavorables nous poussent à privilégier la sécurité plutôt que la croissance et la maturité et à adopter une « motivation défensive » plutôt qu’une « motivation de croissance ». A. Maslow

Se déconfiner la tête · 13. septembre 2020
Sigmund Freud a dit « Une analyse se termine quand l’analyste et le patient cessent de se rencontrer l’un l’autre pour des séances ». Il suggère qu’on ne peut pas analyser la fin mais que certains critères peuvent nous aider à la déterminer : « Le premier critère déterminant qu’une analyse se termine est que le patient ne doit plus souffrir de ses symptômes et doit avoir dominé ses anxiétés et ses inhibitions ». Le deuxième critère...