· 

Etre vraiment soi-même !

Psychologue Versailles Psychanalyste versailles thérapie brève Versailles

« Ce curieux paradoxe qui fait que c’est au moment où je m’accepte tel que je suis que je deviens capable de changer...
Nous ne saurions changer, ni nous écarter de ce que nous sommes, tant que nous n’acceptons pas profondément ce que nous sommes. C’est alors que le changement se produit, presque à notre insu ». Carl Rogers

 

 

 

Dans Le développement de la personne, Rogers proche de Kierkegaard, dont il a souvent souligné l’influence sur son œuvre, pour Aider l’autre à être soi-même, dit : « je crois que la meilleure façon d’exposer ce but de la vie, tel que je le vois dans mes rapports avec mes clients, est d’employer les mots de Soeren Kierkegaard : être vraiment soi-même ».

 

Et être soi-même, c’est DEVENIR soi-même.

 

 

Heidegger parlera d’existence inauthentique et d’existence authentique, « c’est en assumant notre liberté que nous devenons une personne et non en multipliant des « expériences intéressantes » qui n’ont d’autre but que de nous permettre d’éviter le choix.

 

 

Il faut assumer sa responsabilité. L’existence véritable s’éprouve dans le choix.

 

 

La thérapie humaniste de Carl Rogers n’a pas pour vocation de proposer à son client un mode de vie, ni de donner des conseils, mais de l’aider à découvrir ce qu’il veut vraiment, ce qui n’est possible que s’il comprend ce qu’il est vraiment.

 

 

Il s'agit de s'écarter de l’image longtemps incrustée en soi, issue de l’éducation de nos parents, et de ce que nous en avons conclu que nous aurions du être. La cure, finalement, nous conduit de l’hétéronomie vers l’autonomie. Nous choisissons les buts que nous voulons atteindre dans notre vie, nous ne sommes plus simplement le reflet des désirs des autres. Rogers parle d’"autodirection responsable".

 

 

Par la thérapie, pour devenir soi-même, il s’agit d’apprendre à assumer sa liberté et sa responsabilité d’être humain.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0