Déjouer les pièges tendus par les manipulateurs, savoir dire NON !!
20/7/2020

Psychologie des manipulateurs : Comment les reconnaître et s'en protéger ?

Déjouer les piège tendus par les manipulateurs : savoir dire NON !

Les manipulateurs sont les champions du lavage de cerveau.

Ils peuvent nous faire facilement oublier qui nous sommes, ce que nous valons et ce que nous sommes capables d’accomplir.

En leur présence, il est important de rester lucide sur soi et sur les autres, et cela passe nécessairement par un peu de vigilance quant à soi.

Sachant cela, comment réagir et puis agir ?

  1. Évitez de réagir émotionnellement aux évènements,
  2. Écoutez votre corps lorsqu’il sonne l’alarme pour vous et faites un ou deux pas en arrière, cela vous donnera le temps de vous poser quelques questions…
  3. Lorsque l’on vous formule une demande, assurez-vous de pouvoir y répondre et soyez prêt(e) à dégainer un « non » diplomate (allez voir plus bas dans cet article).

Donc, agissez pour ne pas vous laisser faire !

Car, malheureusement, une personne manipulée oublie souvent qu’elle peut être actrice dans sa relation avec un manipulateur et que c’est parce qu’elle ne réagit pas qu’elle rend la manipulation possible. Elle prend alors le statut de victime et se rend psychologiquement fragile.

Pour déjouer les pièges du manipulateur, il faut le comprendre

Souvent, le manipulateur ne sait pas, est incapable d’obtenir ce qu’il souhaite d’une façon saine. Il est démuni dans ce domaine.

Une façon de stopper une manipulation est donc, de lui montrer, sans le juger, une autre façon de faire ou de lui donner une solution pour lui permettre d’obtenir ce qu’il veut, sans faire de mal.

Posez-vous alors cette question « comment peut-il obtenir ce qu’il veut sans que cela se fasse à mon détriment ? »

Pour déjouer les pièges du manipulateur, ne vous leurrez pas, il va vous falloir beaucoup de courage et surtout de la bienveillance et un peu de stratégie constructive…

Des questions telles que « Pourquoi se comporte-t-il ainsi ? De quoi a-t-il peur ? Quelle est son intention positive (pour lui) ?

Traquer les non-dits et les formules généralisantes ou évasives, faire préciser, clarifier les paroles et les actes.

C’est dans le flou que l'on se fait avoir !

Naviguer dans le brouillard des manipulateurs : comment détecter et répondre aux demandes cachées

Dans le monde complexe de la communication interpersonnelle, il est important de reconnaître et de gérer adroitement les tactiques des manipulateurs. Une règle d'or à retenir : c'est dans l'ambiguïté et le flou que l'on risque de se faire piéger. Face à cela, une approche méthodique s'impose.

Reformuler les demandes jusqu’à obtenir des réponses les plus précises possibles et être précis, factuel, circonstancié quant à ce qui est possible ou non pour répondre au mieux à la demande.

Clarifier les demandes vagues

Les manipulateurs excellent dans l'art de formuler des demandes imprécises ou de laisser sous-entendus leurs besoins réels. Pour contrer cela, il est essentiel de reformuler et de questionner jusqu'à obtenir des précisions. Adoptez une posture factuelle et concrète, en demandant des éclaircissements sur ce qui est attendu de vous. Par exemple, si une demande vous semble floue, n'hésitez pas à demander : « Peux-tu préciser ce que tu attends exactement de moi dans cette situation ? »2. Méfiez-vous des Demandes Symbiotiques

Une tactique couramment utilisée par les manipulateurs est la 'demande symbiotique'. Il s'agit d'une demande qui n'est pas exprimée directement, mais que l'on perçoit implicitement. Par exemple, si quelqu'un dit : « Ma voiture est en panne, je vais être en retard à mon rendez-vous », il se peut qu'il attende implicitement de vous que vous proposiez votre aide, sans le demander explicitement.

Dans ces situations, vous avez deux options :

a. Ignorer la non-demande (relisez bien, il n'y en a pas) : Si aucune demande explicite n'a été faite, vous avez tout à fait le droit de ne pas réagir. Cela oblige l'autre personne à formuler clairement ses besoins.

b. Encourager à formuler la demande : Si vous souhaitez l'aider, invitez l'autre personne à exprimer clairement ses besoins. Posez des questions telles que : « De quoi as-tu exactement besoin ? » Cette approche permet à la personne de formuler une demande précise, à laquelle vous pouvez choisir de répondre ou non, selon votre propre jugement.

Écoutez Votre Intuition

En fin de compte, faites confiance à votre intuition. Si une situation vous semble étrange ou inconfortable, il est probable que vous ayez détecté une tentative de manipulation. Rappelez-vous que vous avez toujours le choix de répondre ou non à une demande, et ce choix doit être guidé par vos sentiments et votre jugement personnel.

Quelles stratégies efficaces pour gérer un manipulateur au travail ?

Gérer un manipulateur dans un environnement professionnel peut être un défi complexe, mais avec les bonnes stratégies, il est possible de naviguer dans ces situations délicates tout en protégeant votre position et votre bien-être au travail.

Formaliser les demandes par écrit

Dans le monde professionnel, la communication écrite joue un rôle crucial, surtout lorsqu'il s'agit de gérer des collègues manipulateurs. Une approche efficace consiste à :

Demander la formalisation écrite : Si vous vous trouvez face à une demande ambiguë ou suspecte, demandez à ce que cette demande soit formalisée par écrit. Cela peut impliquer l'envoi d'un e-mail ou la rédaction d'un document officiel.

Mettre en copie la hiérarchie et les collègues : Lorsque vous recevez ou envoyez ces demandes écrites, incluez toujours votre hiérarchie et les collègues concernés en copie. Cela assure une transparence totale et empêche le manipulateur de déformer les faits ou de jouer sur les mots.

Demander des confirmations

La confirmation est un outil puissant dans votre arsenal contre la manipulation. Cela peut prendre plusieurs formes :

a. Confirmation écrite : Après une réunion ou une conversation importante, envoyez un e-mail récapitulatif en demandant une confirmation écrite. Cela peut aider à clarifier les attentes et à prévenir les malentendus.

b. Confirmation verbale : Dans les discussions en face-à-face ou les appels téléphoniques, n'hésitez pas à demander des confirmations verbales pour vous assurer que vous avez bien compris les attentes.

3. Reformuler pour clarifier

La reformulation est une technique puissante pour s'assurer que vous et le manipulateur êtes sur la même longueur d'onde. Cela implique :

a. Répéter ce que vous avez compris : Après avoir reçu une demande, reformulez-la avec vos propres mots et demandez si c'est bien ce qui est attendu. Cela oblige le manipulateur à clarifier ses intentions et réduit le risque de malentendus.

b. Demander des précisions : Si quelque chose vous semble vague ou ouvert à interprétation, demandez des détails supplémentaires. Posez des questions telles que : « Pourriez-vous préciser ce point ? » ou « Que signifie exactement cette partie de la demande ? »

En adoptant ces stratégies, vous vous donnerez les moyens de gérer efficacement les manipulateurs sur votre lieu de travail. La clarté, la formalisation et la confirmation sont vos meilleurs alliés pour maintenir un environnement de travail sain et respectueux. Rappelez-vous toujours que votre bien-être professionnel est essentiel, et vous avez le droit de prendre les mesures nécessaires pour le protéger.

Soyez sûr(e) de vous et si vous ne l'êtes pas, faites "comme si" !

Car, vous l'apprendrez peut-être ici, figurez-vous que les manipulateurs fuient les personnes qui sont sûres d'elles-mêmes. Car ils savent que celles-ci ne se laissent jamais prendre au jeu de la manipulation.

En vous affirmant, vous vous respectez, vous respectez vos valeurs et cela ne vous empêche pas de respecter les autres tout en répondant à vos propres besoins.

Et pour mieux cerner vos besoins, la première étape est l'affirmation de soi. Donc, Montrez-vous affirmé !

Ainsi, une bonne façon de montrer à un manipulateur que vous vous respectez et faites passer vos besoins avant ses désirs, passe par...

Savoir dire non !

Mais attention, dire non, refuser reste un acte délicat, pour ne pas dire difficile... Car nous avons tous besoin d'amour, de reconnaissance ou d'attention. Et lorsque nous envisageons de dire non et n'y arrivons pas, en général, c'est que nous avons peur du "conflit" et de perdre la relation.

Cependant, dire oui à tout n'est pas, vous en conviendrez, forcément le bon choix, la bonne solution.

Retenez ça : Dire oui à tout ne vous rendra pas plus aimable et dire non ne vous rendra pas détestable non plus.

Si vous dites oui à tout, ce que l'on retiendra de vous, ce sera probablement la bonne poire que vous pouvez être.

Avez-vous envie d'être une bonne poire ?

Réfléchissez bien avant de répondre... Je sens qu'un "non" vous brûle les lèvres mais qu'il a du mal à sortir... Il sort ? MAGNIFIQUE ! Vous en êtes capable !

Et oui, les gens ne aimeront pas moins si vous dites non. Bien au contraire, ils commenceront peut-être à vous respecter. Tandis que dire oui tout le temps ne pourra vous amener qu'à vous faire mésestimer et à inviter les manipulateurs à abuser encore et encore de votre gentillesse.

Rappelons nous cette formule "Bon ne commence pas par un C".

Je vous invite à vous entrainer dans le train ou sur la plage : lorsque la dame du siège devant vous dégainera son téléphone portable pour se servir de tout le wagon comme d'une cabine téléphonique, prenez votre courage à deux mains, et demandez-lui poliment d'aller passer son coup de fil sur la plateforme entre les wagons ou bien sur la plage, lorsque cet autre sortira sa cigarette pour vous en envoyer quelques bouffées dans la figure alors que vous espériez profiter des embruns maritimes, par exemple, proposez-lui d'aller la fumer plus loin ou mieux encore, de se faire aider pour arrêter de fumer :-)

En conclusion de cet article sur la gestion des manipulateurs au travail, il est essentiel de souligner l'impact potentiel de telles dynamiques sur notre bien-être psychologique et relationnel. Face à ces défis, le soutien professionnel peut s'avérer inestimable.

Le Cabinet PsyCoach, situé à Versailles, est un exemple de cette approche de soutien. Spécialisé dans une méthode de psychothérapie intégrative, le cabinet de psychologie et coaching combine habilement la psychanalyse, l'hypnose, le coaching de vie, et le coaching professionnel. Cette approche holistique permet d'offrir un accompagnement sur mesure, aidant les individus à naviguer à travers les complexités de leurs difficultés psychologiques et relationnelles, notamment dans des contextes professionnels difficiles.

L'objectif de PsyCoach est de fournir aux individus les outils nécessaires pour parvenir à une meilleure compréhension d'eux-mêmes et de leurs interactions au travail, tout en favorisant l'initiation de changements positifs et significatifs dans leur vie. Que ce soit pour développer des stratégies de gestion de relations professionnelles compliquées ou pour améliorer le bien-être général, les services de coaching de vie et de coaching professionnel offerts par le cabinet sont conçus pour répondre à ces besoins.

Il est crucial de se rappeler que demander de l'aide n'est pas un signe de faiblesse, mais une étape courageuse vers un mieux-être et une plus grande maîtrise de sa vie professionnelle et personnelle.

Bonnes vacances à tous, prenez grand soin de vous et de vous d'abord.

Vous pourriez être intéressé(e) par...

Nos derniers articles sur ce sujet ou un autre