Qu'est-ce que l'hypnose Ericksonienne ?
25/4/2014

Qu'est-ce que l'hypnose Ericksonienne ?

« La Thérapie est un Combat où votre adversaire rêve que vous gagnez et où il fera tout pour vous en empêcher.»

Milton ERICKSON, père de l’Hypnose Ericksonienne.

Non, l'hypnose ne consiste pas en un tour de magie qui implique de vous faire décoller du sol... Si c'est ce que vous recherchez, je ne saurai pas faire... Ce n'est pas non plus une méthode du type de celles que vous aurez pu voir dans votre feuilleton préféré "Chapeau melon et bottes de cuir" où vous pouvez voir un quidam sauter dans le vide sur 3 sonneries de téléphone ou un claquement de doigts... Amusant ? Mouich...

En fait, l'hypnose selon Milton Erickson, est tout autre. Savez-vous que, tous, autant que nous sommes, passons du temps, dans la journée, en état d'hypnose ? Non ?

Une définition simple :

"L'hypnose est un état modifié de conscience, un état d'hyper-concentration sur soi-même ; c'est une méthode "moderne" permettant une meilleure compréhension de soi-même, un outil thérapeutique efficace, outil d'évolution et de développement personnel."

L'hypnose comme mise en route de processus inconscients

"L'hypnose est l'arrêt d'utilisation de votre conscience consciente. Parce qu'inconsciemment vous savez plus que vous ne savez consciemment..."

Dans l'hypnose ericksonienne, le thérapeute créé un cadre dans lequel le changement a lieu. L'approche est permissive, caractérisée par l'utilisation de suggestions indirectes et de procédures qui tiennent compte de la spécificité du sujet, de manière permanente.

Il s'agit d'aider le sujet à ouvrir le champ des possibilités pour qu'il puisse choisir.

Tout sujet est potentiellement hypnotisable et peut compter sur son esprit inconscient pour l'aider à trouver une amélioration de son état, ou la guérison.

Il est co-créateur de la relation et de la démarche.

Qu'est-ce que l'hypnose ericksonienne ? Quelles indications pour l'hypnose ? 

  • se libérer de certaines dépendances ou mauvaises habitudes (le tabac, le grignotage, l’alcool…),
  • la dépendance affective,
  • la boulimie, l'anorexie,
  • l’anxiété,
  • les angoisses,
  • la dépression,
  • les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC),
  • les troubles de la sexualité,
  • les phobies,
  • les difficultés scolaires,
  • les traumatismes,
  • Contrôle de douleur,
  • les maladies psychosomatiques, les allergies,
  • l’estime de soi, la confiance en soi….

Quelles explorations en hypnose ? 

  • Auto-hypnose,
  • Recadrage,
  • Recadrage de souvenirs,
  • Recadrage de souvenirs négatifs sous anesthésie générale,
  • Accès à des événements significatifs oubliés,
  • Régression à la cause (thérapie de la conscience intérieure),
  • Régression dans des vies antérieures,
  • etc.

Y a t-il un danger ? 

L'hypnose, souvent entourée d'un voile de mystère, évoque parfois l'idée erronée d'un pouvoir occulte ou dangereux. Cependant, il est important de comprendre que son influence sur l'inconscient est loin d'être omnipotente.

  1. Sécurité naturelle du cerveau : Notre cerveau possède des mécanismes de défense intrinsèques qui protègent notre intégrité psychologique. Ces « sécurités » empêchent l'adoption de comportements ou de suggestions contraires à nos valeurs et principes moraux.
  2. Mythes vs réalités : Les mythes courants autour de l'hypnose, comme la perte de contrôle ou l'amnésie, doivent être confrontés à la réalité. En effet, l'hypnose est un état de concentration intense et non un état de faiblesse. Elle ne peut pas forcer quelqu'un à agir contre sa volonté.
  3. Consentement et collaboration : L'hypnose est un processus collaboratif nécessitant le consentement et la participation active du sujet. Le succès de l'hypnothérapie repose sur la volonté du sujet de s'engager dans le processus.
  4. Limites de l'hypnose : Il est crucial de comprendre que l'hypnose a ses limites. Elle peut aider à changer des comportements ou à soulager des symptômes, mais elle n'est pas une solution miracle.
  5. Importance de la qualification du praticien : La qualification et la formation du praticien en hypnothérapie sont essentielles. Le principal risque lié à l'hypnose provient d'une utilisation inappropriée ou non professionnelle.
  6. Cas où l'hypnose n'est pas recommandée : Il existe des situations, notamment chez certaines personnes souffrant de troubles psychiatriques ou neurologiques, où l'hypnose pourrait ne pas être indiquée.
  7. Rôle de l'hypnose dans la thérapie : L'hypnose est un outil parmi d'autres dans le cadre thérapeutique. Elle ne remplace pas d'autres formes de thérapie mais peut les compléter efficacement.

Dans cette optique, le Cabinet PsyCoach à Versailles, près du Chesnay, se spécialise dans la pratique de l'hypnose classique et Ericksonienne. Avec une formation solide et près de 20 ans d'expérience, ce cabinet offre une expertise approfondie dans ces deux approches. Que ce soit pour des problèmes spécifiques ou pour une exploration plus profonde de soi, nous sommes équipés pour guider nos patients à travers un voyage personnel d'auto-découverte et de guérison, en utilisant les techniques les plus appropriées d'hypnose traditionnelle ou Ericksonienne.

Vous pourriez être intéressé(e) par...

Nos derniers articles sur ce sujet ou un autre