Dépression Estivale, 9 signes cliniques de la dépression
16/6/2020

Dépression Estivale, 9 signes cliniques de la dépression

Quand les journées se font plus courtes, que la lumière décroit, que le soleil se fait de plus en plus rare, il n’est pas inhabituel que notre humeur en fasse les frais et se mette en berne.

Lorsque cette baisse de forme revient de façon cyclique, chaque année, dès l’automne ou le début de l’hiver, on parle de dépression saisonnière.

Les causes sont mal identifiées, mais on pense que cette perturbation serait due au manque de lumière qui perturberait notre horloge interne.

Quand ce syndrome fait son apparition en été, ce qui arrive parfois, on ne parle pas vraiment d’un équivalent, cependant une relation semble exister entre les beaux jours et une perturbation des états internes.

Ainsi, lorsque vous traversez un épisode dépressif êtes-vous particulièrement sensibles au décalage que vous constatez entre votre abattement et l’humeur joyeuse ambiante des cafés, terrasses ou encore plage.

Votre tristesse s’en trouve alors aggravée. Alors que le monde semble si détendu, que les gens passent leurs journées au grand air, rient, font du bruit, discutent jusque tard dans l’air tiède du soir, vous n’éprouvez aucun désir et préférez vous enfermer dans votre chambre.

La dépression est bien là…

9 signes cliniques de la dépression

Aucun ne suffit à lui seul il en faut au moins 5 flagrants pendant 2 semaines pour dire que nous sommes face à une dépression.

1. Tristesse

Humeur malade provoquée par une cause pas toujours repérable, insupportable, envahissante (elle occupe toute la personne, colore ce que nous percevons de nous, des autres, du monde), permanente, pas forcément réductible (malgré les antidépresseurs), hargneuse, amère, tourmentée, méfiante.

Cette tristesse est bien plus qu'une simple mélancolie passagère. Elle est profonde, envahit l'ensemble de l'existence de la personne, et résiste souvent aux tentatives de réconfort. Elle peut conduire à une vision négative et déformée de soi-même et du monde, créant un cercle vicieux difficile à briser.

2. Obsédant et dévalorisant repli sur soi

Nous ne cessons de ressasser les raisons de notre malheur, nous tournons le dos au présent. Sans valeur et indigne d’aimer et d’être aimé. Sentiment d’auto dévalorisation, culpabilisation, besoin masochiste de jouir de notre culpabilité (plaisir de se sentir coupable).

Ces signes reflètent un état où la personne est constamment préoccupée par ses échecs ou ses défauts perçus. Elle peut passer des heures à ruminer sur ses insuffisances, ce qui renforce ses sentiments négatifs et d'impuissance et ceux de toute personne de son entourage qui essaie de l'aider.

« OBSESSIONALISATION » : nous pensons beaucoup trop. Malade de la pensée qui est trop présente. Nous, notre passé, les éléments négatifs de notre histoire...

3. Perte d'intérêt pour tout ce qui nous est extérieur

Nous délaissons notre entourage, notre travail, nos loisirs, n’avons envie de rien, ni sexe, ni amour.... nous avons perdu l’envie de vivre.

Anesthésié, nous ne percevons pas le désir en nous. excepté le désir de mourir. « qu’est-ce que le désir de vivre ? ». la vie est un travail.

Nous ne voulons plus affirmer notre désir de vivre et ne le ressentons pas.

Les activités autrefois plaisantes deviennent sans intérêt. Les relations, les loisirs, et même les activités de base peuvent sembler vides et sans sens. Cela peut mener à un isolement social, exacerbant la dépression.

4. Fatigue, lassitude

« je dors beaucoup, trop et je suis fatigué ».

La fatigue ressentie n'est pas simplement un manque d'énergie physique, mais aussi une fatigue psychologique. Même les tâches les plus simples peuvent sembler écrasantes, et le sommeil ne semble pas apporter de repos.

5. Ralentissement global

qui affecte tous les registres de la vie quotidienne.

Ce ralentissement se manifeste dans la parole, la pensée, et les mouvements physiques. Il peut être suffisamment sévère pour être observable par les autres.

6. Troubles de l'attention

concentration, mémoire. « j’oublie ce que je dois faire et je ne peux me concentrer... ».

La concentration devient difficile, et la mémoire peut être affectée. Ces troubles cognitifs peuvent entraîner des difficultés dans la vie professionnelle et personnelle.

7. Idées suicidaires

souvent informulées « il vaudrait mieux pour tout le monde et moi-même que je ne sois plus là ».

Ces pensées sont un signal d'alarme critique. Elles peuvent varier en intensité, de vagues pensées de mort à des plans de suicide concrets.

8. Perte de l'appétit

Comme nous n'avons plus goût à la vie, nous n'avons plus goût à rien.

Nous n'avons plus faim.

Cela peut conduire à une perte de poids significative et à des déséquilibres nutritionnels, affectant davantage la santé physique et mentale.

9. Perte du sommeil

Réveils précoces (personnes âgées), réveils nocturnes. En tous cas, troubles du sommeil.

Les troubles du sommeil peuvent prendre diverses formes, comme l'insomnie, les réveils fréquents ou le réveil très tôt le matin. Le sommeil non réparateur contribue à la fatigue diurne et aggrave les symptômes dépressifs.

Autant de signes qui doivent vous alarmer

Autant de signes qui doivent vous alarmer : Tous ces signes, s'ils persistent pendant 15 jours, doivent être considérés avec sérieux. Ils sont des indicateurs que vous pourriez souffrir de dépression, une condition qui nécessite une attention professionnelle. Il est fortement conseillé de ne pas tarder à consulter un psychothérapeute, un psychanalyste, ou un psychologue. Ces professionnels de la santé mentale peuvent vous offrir un espace sûr et confidentiel pour explorer vos pensées et sentiments, vous aider à comprendre les racines de votre mal-être, et développer des stratégies pour gérer et surmonter la dépression.

Le psychiatre, quant à lui, a la capacité de prescrire des traitements médicamenteux, tels que des antidépresseurs, qui peuvent être utiles pour stabiliser votre humeur et fonctionner comme un soutien pendant que vous entamez une thérapie. Ces médicaments peuvent aider à corriger les déséquilibres chimiques dans le cerveau qui contribuent aux symptômes dépressifs, facilitant ainsi le processus thérapeutique.

Il est compréhensible que l'idée de chercher de l'aide puisse sembler intimidante ou épuisante, surtout si vous vous sentez accablé ou désespéré. Vous pourriez vous sentir coupable ou honteux, ou penser que demander de l'aide est un signe de faiblesse. Cependant, il est important de reconnaître que la dépression est une condition médicale légitime, pas un signe de faiblesse personnelle, et qu'elle nécessite des soins professionnels tout comme toute autre maladie.

Faire le premier pas pour obtenir de l'aide peut être le plus difficile, mais c'est aussi le plus crucial. Rappelez-vous que dans 70 % des cas, les patients connaissent une amélioration significative de leur état après avoir reçu un traitement approprié. Cela signifie qu'il y a une forte probabilité que vous vous sentiez mieux avec le soutien adéquat.

Dans le domaine complexe de la psychologie de la dépression et de ses symptômes, le Cabinet PsyCoach à Versailles, près du Chesnay, se distingue par son parcours de formation et d'analyse approfondi, garantissant un accompagnement sérieux et éthique. Spécialisés dans les approches humanistes et existentielles en psychologie, et forts de près de 20 ans d'expérience, nous sommes parfaitement équipés pour guider les patients à travers les méandres psychologiques de la dépression. Que ce soit pour aborder des symptômes spécifiques de nature psychologique ou pour une exploration plus profonde des causes sous-jacentes, notre cabinet est dédié à offrir un espace sûr pour l'auto-découverte et le processus de guérison. Nos techniques, adaptées et personnalisées, visent à fournir une aide efficace et empathique à ceux qui luttent contre les aspects psychologiques de la dépression, ouvrant la voie vers un bien-être durable.

Prenez grand soin de vous et rappelez-vous que demander de l'aide est un acte de courage et le premier pas vers la guérison. Vous n'êtes pas seul dans ce combat, et il existe des professionnels qualifiés prêts à vous soutenir à chaque étape du chemin.

Vous pourriez être intéressé(e) par...

Nos derniers articles sur ce sujet ou un autre