IMO, EMDR, Thérapies d’Intégration par les Mouvements Oculaires

l'IMO est Une solution globale et efficace aux souffrances des personnes traumatisées.

 

Un traitement dont la rapidité honore le plein potentiel d’autoguérison de l’être humain.

 

L'IMO (Intégration par les Mouvements Oculaires) utilise les mouvements oculaires pour accéder à vos ressources inconscientes. Notre nature exploite déjà ces mouvements, la nuit, pour intégrer les informations enregistrées pendant le jour. Les mouvements oculaires diurnes nous informent sur le type d'information auquel le cerveau accède ; selon qu'une personne regarde sur le côté, vers le haut ou a "le fixe", vous savez intuitivement si vous avez son attention ou non.

 

Les mouvements oculaires sont donc directement reliés au fonctionnement du cerveau et peuvent servir d'intermédiaire pour réactiver les ressources multisensorielles qui ont été court-circuitées lors d'une situation difficile. Les résultats sont non seulement épatants, ils sont totalement générés par vous et donc parfaitement en équilibre avec vous-même.

 

Offrez-vous le privilège de découvrir cette technique neurothérapeutique d'avant-garde :

 

Pour régler un problème dont l'origine est cérébrale, il faut adopter une approche qui s'adresse directement au cerveau. La neurothérapie vise à dialoguer avec le cerveau par l'intermédiaire du système nerveux périphérique. Elle s'appuie sur les fonctions sensorielles et motrices. Elle permet de "rebrancher" le cerveau en stimulant les fonctions cérébrales. Prendre le problème à la source est le meilleur moyen de le régler !

 

L'approche IMO va stimuler le processus naturel d'auto-guérison. Elle s'intègre dans un plan thérapeutique, dont elle augmente l'efficacité, et ce d'autant plus qu'elle est pratiquée par un thérapeute, clinicien expérimenté.

 

L'intégration par les mouvements oculaires est une thérapie où le patient, guidé par le praticien, effectue des mouvements avec les yeux afin de traiter des traumatismes psychologiques et les blocages qui s’en suivent.

 

Cette pratique permet d'activer les réseaux neurologiques inconscients. Au lieu de s’en tenir à un échange verbal à long terme, à l’instar des thérapies traditionnelles cognitives, le patient refait l'expérience de son traumatisme initial, avec tous les souvenirs multisensoriels associés, et peut l'intégrer à son vécu.

 

Au premier regard, cette technique paraît d'une simplicité surprenante, mais elle s'appuie sur un protocole précis et rigoureux.

 

Dans ce cadre bien défini, patient et thérapeute bénéficient d'une grande liberté où peuvent s'exprimer lâcher-prise et confiance, activant le processus d'autoguérison.