Psychanalyse

POURVU QU'ON S'AIME !
Psychanalyse · 01. janvier 2023
POURVU QU’ON S’AIME ! MÊME SI L’AMOUR N’EST PAS QU’UNE CHOSE BELLE… L'amour est en réalité un mélange de désir et de manque, et il est souvent associé à la souffrance et à l'insatisfaction...
QUELLE DIFFERENCE ENTRE PSYCHOTHERAPIE ET PSYCHANALYSE ?
Psychanalyse · 15. décembre 2022
La psychothérapie, qui se déroule généralement en face à face (le patient face au psychothérapeute ou psychanalyste), est une démarche engagée pour répondre à un questionnement ou...

Psychanalyse · 22. novembre 2022
𝐃𝐈𝐗𝐈𝐓 𝐂𝐇𝐀𝐑𝐋𝐄𝐒 𝐌𝐄𝐋𝐌𝐀𝐍 « Il y a chez chacun de nous un peu ou beaucoup de « populisme » : un savoir spontané et naïf, réfractaire à l’éducation et à l’enseignement, bête et méchant, égoïste et pervers, sentimental aussi. Lorsque Freud l’a découvert et appelé « l’inconscient » il a été plutôt horrifié mais il n’a guère été récompensé pour avoir voulu le traiter, par ses élèves d’abord et qui ont plutôt...
La psychanalyse peut-elle guérir ?
Psychanalyse · 26. octobre 2022
Comment savoir si un patient est réellement guéri ? "Bien sûr, aucun patient n'est jamais complètement guéri et la psychanalyse, comme tout remède, ne guérit pas tous les patients ni ne guérit de manière définitive. Il restera toujours une part de souffrance, une souffrance irréductible, inhérente à la vie, nécessaire à la vie. Ce n'est pas vivre que vivre sans souffrance...

Un psychanalyste accueille et entend l’impossible à supporter
Psychanalyse · 13. septembre 2022
"Face au monde qui bouge, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement." Francis Blanche, l’humoriste, scénariste et poète, est celui qui, face "au monde qui bouge" et aux péripéties de l’existence humaine, a inventé, avec son complice Pierre Dac, un parti politique, "le parti d’en rire".
POURQUOI S’ALLONGER SUR LE DIVAN ?
Psychanalyse · 26. novembre 2021
LSD : La série documentaire - POURQUOI S’ALLONGER SUR LE DIVAN ? 1/4 En séance, Les étapes d’une psychanalyse Au départ de cette série, il y a l’envie de se cacher dans le coin du cabinet d’un psychanalyste pour comprendre enfin comment cela se passe… Ce qu’il s’y passe… Ce qu’il s’y dit et comment cela se dit ? Cela fait-il du mal ou du bien ? Ce psychanalyste est-il comme le mien ? Sont-ils tous pareils ?

PETIT GUIDE DU CHANGEMENT en 3 règles (François Roustang)
Psychanalyse · 19. juin 2021
Règle 1 : Le changement de la relation à soi, aux autres et à l’environnement est en proportion inverse de la volonté de changement. Démonstration : Le changement est un mouvement qui va d’un état à un autre. Il est donc impossible d’accéder au second si l’on n’est pas d’abord passé par le premier. Mais cette opération ne va pas de soi car il n’est pas naturel à l’être humain d’être pleinement là où il est. Donc POUR COMMENCER à CHANGER...
8 principes directeurs de l'acte psychanalytique
Psychanalyse · 08. mai 2021
Les « Principes directeurs de l’acte psychanalytique » ont été présenté le 16 juillet 2006 à l’Assemblée générale de l’AMP lors de son Ve congrès à Rome. Premier principe : La psychanalyse est une pratique de la parole. Les deux partenaires en sont l’analyste et l’analysant, réunis en présence dans la même séance psychanalytique. L’analysant parle de ce qui l’amène, sa souffrance, son symptôme...

A propos de l’émission de Yann Barthès, Quotidien, 10 mars 2021, quelques précisions d'Elisabeth Roudinesco
Psychanalyse · 14. avril 2021
"Dans cette émission, j’ai souligné quelque chose de très précis. Concernant les « transitions » d’enfants prépubères (de 8 ans et parfois moins), il existe une « épidémie » (une vogue) au sens où il y a eu une « épidémie » planétaire de personnalités multiples à la fin du XXème siècle chez les femmes. Ce n’est pas une « maladie » mais un phénomène bien connu d’identification collective. Il y a eu ensuite une « épidémie » de même nature avec des cas d’enfants dits « hyperactifs »...
COVID, crise sanitaire confinement(s)
Psychanalyse · 31. janvier 2021
Les cas de réaction dépressive en France sont deux fois plus nombreux qu’il y a un an. Perte de motivation, perte d’envie, tristesse... La mort serait plus supportable que les contraintes et stop and go qui se succèdent les uns aux autres et ajoutent à notre stress et anxiété... Détresse psychique, avenir bouché. Consommation d’anxiolytiques et antidépresseurs de façon anarchique, consommation d’alcool et de stupéfiants. Cette vague qui gagne les jeunes est particulièrement inquiétante.

Afficher plus