LE PARDON...

Thérapie de couple Versailles

Chacun d'entre nous peut être ponctuellement confronté à une charge émotionnelle négative en lien avec une autre personne ou un événement particulier (tromperie, duperie, sentiment d'injustice, etc).

 

Or, tout ce qui n'est pas pardonné provoque immanquablement un état de "pourrissement interne", une sorte de "cancer latent" qui ne fait que ronger celui qui le vit. Aller au-delà du simple "pardon",

 

ce mot que l'on utilise quotidiennement en société sans en mesurer le sens et l'impact réel devient alors nécessaire, parfois vital.

 

En effet, si le pardon ne s'inscrit pas dans une démarche réelle et profonde, alors le ressentiment s'installera de façon quasi-permanente. Ne pas savoir pardonner est l'un des trois grands poisons qui tuent lentement l'individu, au même titre que la culpabilité et la peur (la peur étant, avec l'amour, l'une des deux émotions principales d'où découlent toutes les autres).

 

La notion de pardon est intimement liée à la notion d'offense (elle-même née de la honte provoquée par le fait d'avoir vu son "moi profond" mis à nu). L'erreur est d'avoir fait du pardon une démarche morale et sociale, alors que le vrai pardon repose avant tout sur une démarche personnelle et spirituelle (qui ne doit pas obligatoirement être connu de celui ou celle à qui elle s'adresse… bien que cela soit préférable).

 

LORSQUE NOUS NE PARDONNONS PAS,

 

nous risquons de maintenir en nous et transmettre à notre lignée, les difficultés rencontrées.

 

Nos enfants risquent alors, bien malgré eux, la répétition de scenarios qui ne leur appartiennent pas,

 

Nous prenons le risque de regarder notre présent avec les yeux du passé et de ne plus avancer,

 

Nous vivons dans le ressentiment et perdons de l'énergie à envisager des scenarios de vengeance, etc.

 

9 IDÉES FAUSSES SUR LE PARDON ET LEUR RECONSIDÉRATION :

 

1- Pardonner c'est nier / Pardonner c'est reconnaître.

2- Pardonner c'est oublier/ Pardonner c'est se souvenir.

3- Pardonner c'est se soumettre / Pardonner est un acte de courage et de volonté.

4- Pardonner c'est reculer / Pardonner c'est évoluer.

5- Pardonner c'est faire parler sa raison / Le pardon vient du coeur, c'est un acte spontané.

6- Pardonner c'est renoncer à ses droits / Pardonner c'est faire valoir ses droits.

7- Pardonner c'est excuser ou cautionner / Pardonner c'est mentionner l'écart entre "la faute" et affirmer ce dont on a besoin.

8- Pardonner est un acte de supériorité / Pardonner est un acte noble, d'humilité.

9- Pardonner est un acte de déchargement spirituel / Pardonner est un acte connecté à la réalité.

 

"La folie, c'est de chercher à résoudre un problème avec la même énergie qu'on a utilisée pour le créer". A. Einstein

 

 

10 ÉTAPES DU PARDON

 

Phase 1 : JE ME PARDONNE

 

"Si tu veux te venger, creuse deux tombes : une pour ton ennemi, l'autre pour toi". Proverbe japonais

 

Je prends conscience de ma blessure et de mon désir de vengeance, je prends contact avec mes émotions "authentiques", j'accepte que je souffre de l'offense qui m'a été faite.

 

Je stoppe toute envie de vengeance pulsionnelle et inintelligente. Celle qui vampirise mon présent, mon attention et mon énergie et vide mon avenir de tout projet.

 

Je stoppe les gestes offensants et travaille sur ma confiance et mon estime de moi.

 

Je partage ma blessure avec une personne neutre inconditionnellement positive et constructive et j'identifie ce que j'ai perdu.

 

J'accepte ma colère comme un message, un indicateur me permettant de poser des actions de changement.

 

 

Phase 2 : JE TE PARDONNE

 

Je commence à comprendre mon offenseur, quelle est l'intention positive qui a motivé son action.

 

Je trouve un sens à ma blessure et réponds à cette question : Quel est l'apprentissage que je souhaite en retirer ?

 

Je cesse de me faire violence pour pardonner. Quand ce sera le bon moment, je le sentirai.

 

Je décide/choisis de donner une suite ou non à la relation. Pardonner ce n'est pas forcément se réconcilier...

 

Si la personne est absente, je peux lui écrire une lettre... et la confier au feu ou l'adresser par voie postale "à l'Univers"...

 

« Il faut se pardonner beaucoup à soi-même pour s’habituer à pardonner à autrui ». A. France

Écrire commentaire

Commentaires: 0